Quels aliments peut on congeler ? Comment et combien de temps ?

La congélation est le moyen le plus sûr pour disposer de vos aliments pendant plusieurs mois et pouvoir les consommer quand bon vous semble. En achetant de grandes quantités à la bonne saison, vous vous assurez ainsi d’avoir sous la main des ingrédients qui vous plaisent et qui sont nutritifs. Toutefois, il existe quelques règles qui varient selon les aliments pour conserver la meilleure texture et le meilleur goût possible. Dans cet article, on vous indique quels aliments il est possible de congeler et pour combien de temps, mais on vous livre aussi des conseils très utiles pour optimiser au mieux la congélation de vos aliments et l’efficacité de votre congélateur. Premier indice, réglez la température de votre congélateur sur -18°C !

Congélation et surgélation : quelles différences ?

Dans le langage commun, on ne fait pas de réelles distinctions entre ces deux termes. En effet, dans les deux cas, ça consiste à refroidir le produit jusqu’au cœur pour pouvoir en prolonger la conservation.

Pourtant, il s’agit bien de deux procédés de conservation différents. Les différences résident dans la température à laquelle l’aliment est soumis et dans le temps qu’il va mettre pour refroidir. 

groseilles rouges congelées

Comprendre la surgélation

Dans un processus de surgélation, le processus est très rapide. La chute de la température est brutale et stoppe immédiatement la prolifération des bactéries. L’aliment est ainsi soumis à des températures très froides pouvant aller de -30°C à -50°C. Cette température brutale et rapide permet de conserver au mieux la qualité des ingrédients  en termes de nutriments, fraîcheur, texture et saveurs. 

Le produit surgelé peut ensuite être conservé dans un congélateur ménager dont la température est de -18°C. Vous l’aurez compris, le processus de surgélation est plutôt destiné aux entreprises. C’est notamment le cas de nombreux poissons et produits de pâtisseries. 

Comprendre la congélation

Pour le processus de congélation, la température est moins froide et le processus est plus progressif. Le produit se refroidit plus lentement et cela peut affecter la qualité du produit s’il n’est pas bien emballé ou séché. En effet, de petits cristaux de glace peuvent se former et cela aura un impact sur le goût et la texture. En termes de température, on peut parler de congélation lorsque le produit est maintenu en dessous de -12°C. Étant donné que le processus de congélation est bien plus simple à réaliser quand on est à la maison, c’est de celui-ci que nous allons parler. Toutefois, sachez que vous pouvez conserver dans votre congélateur des aliments qui ont été surgelés. N’oubliez pas, réglez votre congélateur à -18°C !

Quels aliments ne peut-on pas congeler?

Il est possible de congeler énormément d’aliments, c’est pour cela que nous commençons par la liste des aliments qu’il est préférable de ne pas congeler ! Parmi eux :

  • Fruits et légumes riches en eau (concombre, pastèque, laitue, …) : ils deviendront mous. Préférez les conserver en coulis pour la tomate par exemple. 
  • Oeufs crus dans leur coquille : ils vont se fissurer
  • Oeufs durs : ils seront caoutchouteux 
  • Sauces à base d’oeuf (mayonnaise) ou de lait entier : les ingrédients vont se séparer
  • Aliments en conserve pour des raisons évidentes
  • Fromages à pâtes molles (camembert, brie, bleus, …) : ils vont perdre de leur saveur et leur texture sera différente 
  • Yaourts : leur texture sera différente. Toutefois, ils peuvent être consommés sous forme de glace ou servir dans la préparation de gâteaux. 
  • Crème : la matière grasse va se scinder du reste

Quels aliments puis-je congeler, et pour combien de temps?

Sachez qu’il n’est pas dangereux de conserver et de consommer des aliments qui ont dépassé leur date limite de consommation s’ils ont été congelés avant la date limite. Cela permet peut notamment être une solution pour éviter le gaspillage alimentaire.  Toutefois, la texture et le goût pourraient se détériorer si vous décidez de les conserver au-delà du temps recommandé dans les lignes qui suivent. S’ils sont bien congelés, bien emballés et sans variations de températures, les aliments devraient être toujours comestibles mais leurs qualités gustatives et visuelles pourraient être mises à mal.

La congélation des fruits et légumes

Congélation des produits laitiers Combien de temps Commentaires
Fruits entiers (hors agrumes)
8 à 12 mois
Certains fruits très riches en eau résistent mal à la congélation (pastèque, poire, pêche, ...)
Agrumes entiers
4 à 6 mois
Fruits en purée
6 à 8 mois
La chair de certains fruits peut s'oxyder avec le froid (banane, pomme, abricot, ...). Ceux-ci se conservent mieux en purée avec un filet de jus de citron
Jus de fruits
4 à 6 mois
Légumes entiers et crus
3 à 4 mois
Légumes blanchis
10 à 12 mois
Pour savoir comment blanchir vos légumes, allez plus bas dans l'article
Purée de légumes
6 à 8 mois
Soupes de légumes
2 à 3 mois

La congélation des produits laitiers

Congélation des produits laitiers Combien de temps Commentaires
Beurre salé
3 à 4 mois
Beurre sans sel
6 à 8 mois
Lait demi-écrémé et pasteurisé
1 mois
Le lait entier changera de texture si vous le congelez
Fromage à pâte dure
4 mois
Congelez-le par morceau de 400g maximum pour une décongélation optimale. Évitez par contre de congeler les fromages à pâtes molles car ils perdront de leur saveur et leur texture sera différente

La congélation des viandes, poissons, oeufs

Congélation des protéines animales Combien de temps Commentaires
Charcuterie
1 à 2 mois
Volaille crue
9 à 12 mois
Porc, agneau, boeuf, veau, gibier, canard cru
4 à 6 mois
Viande hachée crue
4 mois
Poissons maigres crus
6 à 8 mois
Poissons gras crus
3 à 4 mois
Au-delà de 6 mois, la teneur en oméga-3 de vos poissons gras diminue car ceux-ci sont impactés par le froid. Le poisson perd alors de son intérêt nutritionnel
Crustacés et coquillages
3 à 4 mois
Oeufs crus
6 mois
Séparez le jaune et le blanc avant de les congeler séparément dans des boites hermétiques. Un oeuf cru, encore dans sa coquille, se fissurera dans le congélateur
Poulet cuit
4 à 6 mois
Jambon cuit
1 à 2 mois
Viande fumée
2 à 3 mois

La congélation des préparations Max de Génie

Congélation des préparations Max de Génie Combien de temps Commentaires
1 à 2 mois
Réchauffez-le ensuite à très basse puissance au four à micro-ondes
1 à 2 mois
Pensez à le couper en tranches ou à le préparer sous forme de minis muffins. Pour le décongeler, vous pouvez le passer à très basse puissance au four à micro-ondes ou passer vos tranches dans le grille-pain
1 à 2 mois
Pour les décongeler, passez-les dans une poêle chaude ou au grille-pain
1 à 2 mois
Réchauffez-le ensuite à très basse puissance au four à micro-ondes
1 à 2 mois
Réchauffez-les ensuite à très basse puissance au four à micro-ondes
1 à 2 mois
Vous pouvez préparer la pâte et la décongeler à votre convenance. Comptez environ 3h dans le bas de votre réfrigérateur. Faites ensuite vos boules, étalez-les et enfournez-les comme prévu, 10 minutes à 180°C.
1 à 2 mois
Vous pouvez préparer la pâte et la décongeler à votre convenance. Comptez environ 3h dans le bas de votre réfrigérateur. Faites ensuite vos boules, étalez-les et enfournez-les comme prévu, 10 minutes à 180°C.
1 à 2 mois
En gros gâteau, le moelleux nature risque de s'éffriter à la décongélation. Si vous pensez le congeler, préparez-le donc en plus petite portion, par exemple en minis muffins.

Les conseils de congélation

Conseil de congélation n°1 : Préparer son congélateur

D’une façon générale, un congélateur fonctionne mieux quand il est rempli. Toutefois, l’air doit pouvoir circuler librement ! Hors de questions de le remplir jusqu’à ne plus pouvoir en fermer les portes. Ça vous évitera de mauvaises aventures ! 

Mal fermé d’ailleurs, l’accumulation de glace sera rapide et va nuire au bon fonctionnement de votre congélateur. Ne la laissez donc surtout pas s’accumuler, parce qu’en plus d’être plus énergivore, elle prendra beaucoup de place !  N’hésitez donc pas à dégivrer votre congélateur quand cela s’avère nécessaire.

congélateur rempli de glace avec un pot

Conseil de congélation n°2 : Préparer ses aliments

1. Jetez un oeil à la date limite de consommation

Les aliments peuvent être conservés après leur date limite de consommation à condition qu’ils aient été congelés avant cette date fatidique ! Et quand on dit “avant”, ce n’est idéalement pas la veille mais bien au moins quelques jours avant (notamment pour les viandes et poissons) ! Il en va de votre santé 😉 

2. Refroidissez vos aliments s’ils sont chauds ou viennent d’être cuits

Évitez toujours de placer des aliments chauds dans votre congélateur, parce qu’ils vont dérégler la température globale de celui-ci et donc des aliments qui y sont conservés. Si vous êtes pressé, vous pouvez faire de plus petites portions, cela accélèrera le processus de refroidissement. 

3. Définissez vos portions intelligemment

Pour ne pas décongeler une quantité plus importante que celle dont vous avez besoin, pensez à séparer vos portions avant de les congeler. Pensez également à séparer vos aliments qui pourraient coller ensemble dans des boîtes ou sachets séparés, ou avec du papier sulfurisé.

4. Choisissez bien vos emballages

Emballez soigneusement vos aliments dans des boîtes hermétiques qui résistent à une telle température ou dans des sachets de congélation prévus à cet effet. Privilégiez en priorité les contenants en verre, qui éviteront toute transmission de perturbateurs endocriniens dans vos plats. Veillez également à ce que vos emballages soient bien hermétiques ! Cela permettra d’éviter que de l’air froid ou de l’humidité entre en contact avec vos aliments, au risque de les détériorer. Vous éviterez aussi que vos aliments soient “brûlés” par le congélateur, ce qui arrive lorsque de l’eau contenue dans vos aliments s’échappe pour aller rejoindre la partie la plus froide de votre congélateur. Cela a bien entendu un impact sur vos aliments, les laissant ainsi déshydratés.

Si vous congelez quelque chose de liquide, pensez toujours à laisser un peu d’espace vide dans votre récipient car les liquides prennent plus de place quand ils sont congelés. En revanche, si vous congelez quelque chose à l’état solide, n’hésitez pas à expulser un maximum d’air avant de fermer votre récipient pour préserver au mieux la qualité de ceux-ci. 

boites de congélation

5. Étiquetez vos boîtes et sachets avant la congélation

barquettes de viandes et poissons avec étiquette

Comme les aliments congelés ne se conservent (malheureusement) pas indéfiniment, il est préférable d’apposer une étiquette sur chacun de vos récipients! Sur cette étiquette,  vous pouvez indiquer : 

  • Ce que contient votre récipient
  • La date à laquelle vous l’avez congelé
  • Le nombre de portions 

Cette astuce vous sera très pratique car il est très probable que vous ne puissiez pas vous souvenir de tout ce que vous avez dans le congélateur. Pour aller jusqu’au bout de la démarche, vous pouvez même écrire d’une couleur différente sur les récipients qui contiennent des aliments crus et ceux qui contiennent des aliments cuits

6. Préparer ses fruits avant la congélation

Pour éviter que des cristaux de glace se forment sur et entre vos fruits et ne détériorent le goût, pensez à bien les laver et les sécher au préalable. Gardez également en tête que certains fruits peuvent s’oxyder avec le froid. C’est notamment le cas des bananes, de l’abricot ou encore la pomme. Pour éviter cela, vous pouvez presser un peu de jus de citron par-dessus. Enfin, certains fruits très riches en eau (pêche, poire, …) ne résistent pas très bien au congélateur sous leur forme naturelle, mais ils se garderont bien mieux sous forme de compote

7. Préparer ses légumes avant la congélation

Conserver ses légumes dans le congélateur, c’est tout un art ! Vous pouvez bien sûr les y entreposer sans aucune préparation, mais ce n’est pas la solution optimale. En effet, pour conserver au mieux leur texture, leur couleur et leur goût, vous pouvez les blanchir

Comment blanchir ses légumes ?
  1. Faites bouillir de l’eau et ajoutez-y du sel 
  2. Selon le type de légumes, ils vont avoir besoin de rester dans l’eau bouillante 1 à 3 minutes. La courgette, très riche en eau, aura besoin de 3 minutes. 
  3. Pendant que les légumes sont dans l’eau bouillante, préparer une autre casserole d’eau glacée pour arrêter leur cuisson 
  4. Versez ensuite vos légumes dans l’eau glacée et laissez-les refroidir. C’est ce qu’on appelle le blanchiment ! 
  5. Comme pour les fruits, séchez ensuite vos légumes de façon à ce qu’ils soient bien secs pour éviter la formation de cristaux de glace. Vous pouvez utiliser du papier absorbant
  6. La congélation se fait ensuite en deux temps pour éviter que vos légumes ne se collent entre eux. Dans un premier temps, étalez-les sur une plaque sans qu’ils ne se touchent et placez-les au congélateur 24h. 
  7. Après 24h sur une plaque, vous pouvez les placer dans votre récipient hermétique. Pensez à chasser l’air au maximum et n’oubliez pas l’étiquette! 
légumes surgelés colorés dans des boites

Les conseils de décongélation

Après vous être donné tant de mal pour conserver au mieux vos aliments, il serait dommage de tout gâcher à l’étape de la décongélation! Pour éviter cela, voici quelques conseils : 

Conseil de décongélation n°1 : Ne jamais recongeler un aliment qui a été décongelé

La règle de base à ne surtout pas négliger (sauf si vous voulez tomber malade!), c’est qu’on ne recongèle jamais quelque chose qui a été décongelé. Jamais, même au risque de faire du gâchis. Recongeler un produit décongelé favorise la prolifération de bactéries, et donc les intoxications alimentaires. 

La seule exception à la règle concerne les aliments congelés crus, et ensuite décongelés pour être cuits. Dans ce cas, et uniquement dans ce cas, vous pouvez les recongeler par la suite. Mais cela implique une décongélation douce, sans utilisation du micro-ondes. 

Conseil de décongélation n°2 : Suivez les indications données par le fabricant, si elles existent

Ça parait simple, mais on n’y pense pas toujours! Le fabricant connaît mieux que personne son produit, alors s’il vous indique des conseils de décongélation, vous avez tout intérêt à les suivre. Vous pourriez être surpris, il arrive qu’il soit préférable de cuire certains aliments encore congelés. 

Conseil de décongélation n°3 : Si je n’ai aucune indication, je fais comment?

Si le fabricant n’a donné aucune information, ou si vous avez entrepris vous-même de congeler un aliment, pas de panique. Pour la plupart des aliments, ils ont besoin d’être décongelés avant la cuisson. Il existe deux types de décongélation :

La décongélation douce au réfrigérateur

Il s’agit de la façon la plus sûre de décongeler vos aliments. En effet, ne laissez jamais vos aliments décongeler à température ambiante, préférez toujours un endroit frais. En effet, la décongélation à température ambiante ne permet pas d’éviter le développement de bactéries et pourrait s’avérer dangereux pour votre santé. Il est idéal aussi de couvrir vos aliments pour éviter toute contamination croisée.

Décongeler de la viande au frigo

Le cas de la viande va nous servir à illustrer la décongélation douce au frigo, car il s’agit d’un cas légèrement plus complexe.  

Pour cela, prévoyez environ 24h pour chaque morceau de 2 kg. Ainsi, les petits morceaux peuvent se dégeler en 6h environ. Pensez que votre viande va perdre du liquide, prévoyez donc le nécessaire. Nous vous conseillons de placer votre viande sur un plateau ou une assiette afin de récupérer le jus et qu’il ne dégouline pas dans votre frigo. Étant donné la perte de liquide inévitable, il est préférable de couvrir la viande pour limiter les dégâts. En effet, le liquide pourrait propager des bactéries à tout ce qu’il atteint dans votre frigo. L’idéal est donc, au-delà du fait de la couvrir, de la placer dans le bas de votre réfrigérateur, loin de tous les autres aliments.

décongélation d'une viande rouge

Veillez à ce que votre viande soit totalement décongelée, sinon vous risqueriez une cuisson non-homogène. Dans le cas de la volaille par exemple, cela peut s’avérer dangereux si le coeur de votre morceau de poulet n’est paq suffisament cuit. Pour vous assurer de la décongélation complète, vous pouvez piquer votre viande avec un pic à brochette et vous remarquerez la différence de texture.

La décongélation rapide au micro-ondes

Si vous avez besoin de dégeler rapidement vos aliments, vous pouvez opter pour la méthode rapide. Attention toutefois, vous devrez cuire vos aliments immédiatement après

micro-ondes

Pour cela, réglez votre micro-ondes sur l’option “décongélation”. Cela permettra à vos aliments de ne pas cuire en même temps ! 

Pour éviter toute contamination croisée, pensez à couvrir les aliments que vous décongelez. Ensuite, pour optimiser la décongélation et qu’elle soit la plus homogène possible, n’hésitez pas à séparer, mélanger et remuer les aliments plusieurs fois pendant le processus. 

Si ce processus implique une cuisson immédiate des aliments, c’est parce que la chaleur atteinte par vos aliments dans le micro-ondes est propice au développement de bactéries nocives. La cuisson immédiate permet de tuer celles-ci, mais si vous laissez vos aliments pendant un moment ensuite, les bactéries continueront de se développer.

Conseil de décongélation n°4 : Et quand c’est décongelé, je fais quoi ?

Maintenant que vos aliments sont décongelés, vous pouvez les cuire et les manger ! N’attendez pas plus de 24h pour les consommer, et ne les recongelez pas. En revanche, si vous avez le moindre doute concernant la présence de bactéries, jetez ! Il vaut mieux perdre quelques euros plutôt que de risquer sa santé et une intoxication alimentaire. N’oubliez pas que la congélation ne tue pas les bactéries, alors au moindre doute sur la durée de congélation ou autre, ne prenez aucun risque.

Plus loin que la congélation

Congélation, portions, étiquette, … Si vous êtes adepte du batchcooking, ces mots vont y ont surement fait penser ! Si vous ne connaissez pas cette technique, sachez qu’il s’agit simplement du fait de préparer tous les repas de la semaine en une seule session de cuisine. Cela implique nécessairement la congélation de certains aliments.

A lire aussi

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A lire aussi