Qu’est-ce que le régime keto?

Table des matières

Manger du gras pour perdre du poids. Voilà ce que propose le régime keto, bouleversant alors nos habitudes alimentaires traditionnelles. Il est vanté par les uns et décrié par les autres. Vous l’aurez compris, le régime keto ou régime cétogène est un régime controversé qui fait beaucoup parler de lui.

Si de nombreux scientifiques s’accordent à dire qu’il est efficace dans le traitement de nombreuses maladies, d’autres le déconseillent à cause de son aspect trop restrictif et des risques qu’il comporte. Découvrons ensemble son origine mais surtout ses bienfaits et les risques qu’une alimentation cétogène peut engendrer. Macronutriments, état de cétose, perte de poids ou même traitement contre le diabète de type 2, vous saurez tout ce qu’il faut savoir avant de commencer un régime céto.

Origine

Le régime cétogène trouve son origine dans les années 1920. A l’époque, des médecins recherchent activement une solution pour soulager des enfants atteints de troubles épileptiques sévères. Après avoir eu des résultats mitigés sur un traitement basé sur le jeûne, ils décident de réaliser plusieurs études pour analyser les conséquences d’un régime cétogène. Ainsi, d’années en années, les scientifiques réalisent de nombreuses études concluantes. En 1998 notamment, une étude a été menée auprès de 51 enfants atteints de 230 crises mensuelles en moyenne. Celle-ci a révélé des résultats très positifs et encourageants. Près de la moitié des enfants pouvaient contrôler plus de 90% de leurs crises et près de 40% avaient un contrôle sur 50 à 90% de leurs crises. Durant la même année, une étude a été menée sur des enfants âgés entre 1 et 16 ans qui étaient sujets à plus de 400 crises par mois. Après un an de régime céto, 7% d’entre eux n’avaient plus aucune crise et près de 30% des sujets avaient pu en réduire la fréquence de près de 90%. 

Encore aujourd’hui, ce régime est utilisé pour aider à réduire la fréquence et à contrôler les crises d’épilepsie chez les enfants. Mais sa réputation s’est créée depuis quelques années et il est utilisé pour de multiples autres raisons que nous décrirons plus bas.

En quoi consiste le régime keto

Le régime keto est un régime dit strict et même restrictif. Ce dernier propose un modèle nutritionnel totalement différent par rapport aux recommandations habituelles que nous connaissons. Il consiste à réduire drastiquement la proportion de glucides ingérée quotidiennement. Pour entrer en état de cétose, il est nécessaire de respecter un ratio spécifique de macronutriments. Celui-ci est composé de 70-80% de matières grasses, 20-25% de protéines et 5-10% de glucides. A titre de comparaison, une alimentation plus classique est composée de 55% de glucides, 30% de lipides et 15% de protéines.

Cette réduction très importante de glucides a pour but de permettre au corps d’entrer en état de cétoseÊtre en état de cétose est un état métabolique qui nécessite une alimentation particulière. Pendant ce temps, le corps ne puisera plus son énergie dans le sucre comme il en avait l’habitude. En revanche, il la puisera dans les graisses, grâce aux corps cétoniques.

Pour résumer, l’état de cétose consiste à forcer son corps à puiser dans les réserves de graisses pour trouver son énergie, en le privant de sa source habituelle, les glucides. 

En d’autres termes, les aliments à privilégier sont les poissons gras, les noix et les légumes faibles en glucides tels qu’une grande majorité des légumes verts, les tomates ou encore les poivrons. En revanche, il faut supprimer les céréales à base de blé, les pâtes blanches, le riz blanc, une grande partie des fruits, et les boissons sucrées.

Assiette repas cétogène

Si vous voulez en savoir plus sur l’état de cétose et comment l’atteindre le plus rapidement possible, allez voir cet article!

Les avantages et bienfaits du régime keto: pourquoi l’adopter ?

Au cœur de nombreuses recherches scientifiques, le régime cétogène se voit attribuer aujourd’hui de nombreux avantages et bienfaits. Certaines confirment même l’intérêt de ce régime concernant la prévention traitement de nombreuses maladies.

Les recherches scientifiques sur le sujet sont cependant incessantes. Même si nombreuses sont celles qui prouvent un intérêt certain pour ce régime, il faut garder à l’esprit que de nombreuses études sont toujours en cours et que les résultats ne sont donc pas encore fiables à 100%. Nous vous avons donc concocté un petit résumé de ces recherches, afin que vous puissiez en savoir un peu plus sur ces bienfaits !

L’effet du régime céto sur le poids est avéré grâce à de nombreuses études sur le sujet. Au moins 13 études ont d’ailleurs révélé que le régime cétogène serait plus efficace pour perdre du poids qu’un régime faible en lipides. En effet, les personnes ayant suivi ce régime auraient perdu presque un kilo supplémentaire pour un apport similaire de calories que les personnes ayant suivi un régime faible en lipides. 

La perte de poids grâce au régime keto s’explique par plusieurs facteurs  :

  • Selon plusieurs études scientifiques, un apport en protéines plus élevé favorise une perte de poids car les protéines permettent, entre autres choses, de ressentir le sentiment de satiété plus rapidement. C’est notamment pour cela que le régime keto est réputé comme étant coupe-faim. 
  • L’effet coupe-faim est aussi dû à des changements hormonaux, engendrés par ce changement d’alimentation.
  • Diminution du stockage des graisses. En effet, les glucides en excès sont stockés dans le corps sous forme de graisse. Or, avec une alimentation cétogène, l’apport en glucides est minimal et les graisses sont utilisées pour fournir de l’énergie.

Attention toutefois à ne pas surconsommer des protéines car un excès se transformerait en glucides et vous ferait alors sortir de votre état de cétose. Soyez également vigilant à bien répondre à vos besoins caloriques car des études ont prouvé qu’une réduction trop importante des calories ingérées pouvait ralentir votre métabolisme, ce qui rend la perte de poids plus difficile à long terme.

De nombreuses études sont menées pour analyser les effets positifs du régime cétogène sur une multitude de maladies. Certaines, toujours en cours, sont donc à prendre avec du recul. Voici les différentes maladies pour lesquelles le régime cétogène a été étudié ou est encore étudié en tant que traitement : 

Le régime keto contre le diabète Type 2 ou le prédiabète

Le régime cétogène ne convient pas dans le contexte du diabète de type 1 car le  diabétique de type 1 doit continuer à manger des glucides. En effet, comme il s’injecte des doses continues d’insuline, une faible consommation de glucides provoquerait le risque de tomber en acidocétose aiguë. 

Néanmoins, le régime cétogène serait bénéfique pour les diabétiques de type 2 grâce à son effet sur la glycémie et le poids. 

Plusieurs études ont montré des résultats selon lesquels le régime cétogène permettrait de réduire les niveaux d’insuline. En effet, une étude menée sur des personnes atteintes du diabète de type 2 durant quatre mois a même prouvé une réduction significative de 16% de la glycémie. Elle stipule aussi qu’un tiers des participants ont pu arrêter complètement tous leurs médicaments contre le diabète! Une autre étude révèle qu’après deux semaines de régime céto, la sensibilité à l’insuline s’était améliorée de 75%.  

Le régime keto permettrait donc d’améliorer la sensibilité à l’insuline ainsi qu’une perte de graisses, permettant d’améliorer la santé des personnes atteintes de diabète de type 2 ou de stabiliser la santé des personnes ayant du prédiabète. 

Le régime keto contre l'épilepsie

Nous l’avions déjà expliqué dans l’origine du régime cétogène. Il est un traitement officiellement efficace et recommandé par les médecins dans le cadre de crises chez les enfants épileptiques. Actuellement, ce régime est encore utilisé et conseillé pour tenter de réduire les crises.

Le régime keto contre le cancer

A l’origine, les spécialistes se sont intéressés à ce régime après plusieurs constats. Entre autres, c’est en 1922 que le scientifique Braunstein a noté que le glucose disparaissait de l’urine des patients diabétiques après avoir reçu un diagnostic de cancer. Cette disparition suggérait que le glucose était recruté dans les zones cancéreuses et y était consommé à des taux plus élevés que la normale. Plusieurs recherches l’ont alors amené à penser que priver les cellules cancéreuses de glucose pourrait leur nuire et donc favoriser une guérison.  

Le régime céto est donc actuellement à l’étude comme traitement contre plusieurs cancers. Plusieurs études ont déjà été menées et suggèrent qu’une alimentation cétogène peut aider à ralentir la croissance tumorale, voire à arrêter la croissance et même à supprimer la tumeur dans les meilleurs cas. Les scientifiques étudient aussi l’effet du régime sur la sensibilité des tumeurs à la chimiothérapie. 

De nombreuses études, toujours concluantes, ont pu rapporter un effet important sur les tumeurs cérébrales, les cancers de la prostate, du côlon, du pancréas et du poumon. 

Toutefois, chaque cancer est différent et chacun comprend plusieurs sous-types génétiques. L’efficacité du régime cétogène dépend non seulement de l’individu mais aussi de l’entité tumorale et de son génotype. Il est donc encore malheureusement impossible, à l’heure actuelle, de promettre que l’adoption d’un régime cétogène sera bénéfique pour le traitement d’un cancer. Cependant, de nombreuses études sont en cours. Jusqu’à présent, le régime céto s’annonce toutefois prometteur pour lutter contre plusieurs cancers.

Le régime kéto contre la maladie d'Alzheimer

De nombreuses études sont en cours et les quelques résultats dont nous disposons déjà sont donc à prendre avec du recul. Toutefois, selon plusieurs études déjà réalisées, il semble que le régime cétogène permette de réduire les symptômes de la maladie d’Alzheimer et de ralentir sa progression. 

En effet, selon plusieurs études, la présence de corps cétoniques a un impact neuroprotecteur sur le vieillissement des cellules cérébrales. L’adoption du régime est aussi liée à une amélioration des performances cognitives chez les personnes âgées atteintes de la maladie. L’amélioration des résultats cognitifs dépend cependant du niveau et de la durée de la cétose. 

Notons toutefois également que l’application du régime cétogène aux personnes âgées soulève quelques préoccupations. En effet, ces profils courent un risque de malnutrition et sont généralement très sensibles à un changement d’alimentation aussi drastique. 

Le régime keto en prévention de la maladie de Parkinson

Maladies neurodégénératives au même titre que la maladie d’Alzheimer, plusieurs études sont actuellement encore en cours pour déterminer les effets réels de cette alimentation sur les individus atteints par cette maladie. 

Actuellement, des études montrent que le régime contribuerait à améliorer les symptômes de la maladie de Parkinson. En effet, la vie quotidienne motrice et non motrice et motrice se serait améliorée. 

De la même façon que pour lutter contre la maladie d’Alzheimer, il faut prendre en compte que l’adoption d’une alimentation cétogène chez les personnes âgées est sujette à une prise de précautions supplémentaires.

Les risques du régimes kéto

Selon la Harvard Medical Review, le régime céto n’est pas le type de régime à essayer de façon expérimentale. N’hésitez pas à en parler à des personnes qualifiées et à demander si cette alimentation peut vous convenir. En effet, le régime keto consiste à changer brusquement d’alimentation. Le but est d’imiter le jeûne. En faisant cela, le corps puise son énergie dans une autre source que celle à laquelle il pense naturellement.

Au-delà de ça, les proportions de macronutriments que ce régime impose peuvent engendrer des risques qu’il est préférable de connaître au préalable. Parmi eux : 

Risque de l'alimentation keto n°1 : Une augmentation du mauvais cholestérol (LDL)

Selon près d’une vingtaine d’études, le mauvais cholestérol augmente significativement avec le régime céto. Ce n’est pas si étonnant puisque le régime keto est riche en graisses saturées. Attention toutefois car celles-ci sont intimement liées aux maladies cardiaques.

Risque de l'alimentation keto n°2 : Les carences en nutriments

Ce régime déconseille un bon nombre d’aliments connus pour apporter des micronutriments indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme. Parmi eux, fruits et légumes mais aussi céréales sont grandement limités en régime cétogène. Ainsi, un suivi est nécessaire pour éviter les carences de sélénium, magnésium, phosphore et vitamines B et C.

Risque de l'alimentation keto n°3 : Aggravation de problèmes de foie préexistants

Avec autant de graisses à métaboliser, le régime pourrait aggraver les problèmes hépatiques existants. Si vous avez des soucis de santé, demandez toujours conseil à votre médecin avant de débuter une alimentation cétogène. Il ne s’agit pas d’un changement à prendre à la légère, l’alimentation keto est très différente d’une alimentation classique.

Risque de l'alimentation keto n°4 : Problèmes rénaux

Les reins aident à métaboliser les protéines. Toutefois, une augmentation de la consommation de protéines peut surcharger les reins et provoquer des défaillances. Veillez donc à consommer des protéines en suffisance mais pas en surplus.

Risque de l'alimentation keto n°5 : Problèmes intestinaux

 Le régime céto est pauvre en aliments fibreux comme les céréales et les légumineuses. Pour pallier cette potentielle carence, vous pouvez consommer des fibres sans gluten comme le psyllium. 

Risque de l'alimentation keto n°6 : Sautes d’humeur et difficulté de concentration

Le cerveau a l’habitude de puiser son énergie dans le sucre et il en a besoin. Un changement si important d’alimentation peut causer de la confusion et de l’irritabilité. Cet état est généralement temporaire, mais n’hésitez pas à augmenter votre nombre de glucides si cela persiste. Pour rappel, une alimentation cétogène peut se décomposer en trois niveaux selon la quantité de glucides ingérés par jour : le strict, le modéré et le libéral. 

Petit conseil : Quelle farine pour un régime keto?

Les farines faibles en glucides sont particulièrement complexes à travailler. Pour vous aider au mieux à pouvoir cuisiner pour une alimentation cétogène sans prise de tête, nous avons élaboré pour vous un mix de farines faible en glucides et naturellement sans gluten. A vous les recettes keto simples et gourmandes!

Ce mix de farines faible en glucides est composé de farine d’amande, de lupin et de cacahuète. Dosé dans des proportions parfaites, ce mix vous permet de remplacer la farine de blé dans toutes vos recettes pour qu’elles soient faible en glucides. Le mix est aussi bien sûr sans gluten !

Gaufre salée fromage Oeuf Lardon

Sources :

Notre rôle est de rendre les informations concernant la santé et la nutrition accessibles et compréhensibles à tous. Afin de garantir l’exactitude des informations que nous avançons, cet article se base exclusivement sur des données scientifiques publiées. Ainsi, afin que chacun puisse faire les meilleurs choix concernant sa santé, nous citons et créons des liens vers ces sources dans chaque article. Pour toutes informations complémentaires, n’hésitez pas à aller consulter les publications originales.

A lire aussi

Partager cet article

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

A lire aussi