RAC’LIGHT : nos astuces pour une raclette plus légère

Lecture : 4 minutes

L’hiver arrive et apporte avec lui les douces odeurs de fromage à raclette… Pendant cette période de vacances au ski, on est tous fortement tentés de manger ces si incontournables raclettes. Avec les amis ou la famille, c’est le moment chaleureux et convivial inratable! Pour autant, aussi délicieuses qu’elles soient, elles ne nous aident pas spécialement à garder la ligne… Mais pas de panique, on vous donne quelques conseils pour vous régaler sans culpabiliser ! Dans les lignes qui suivent, voici plusieurs conseils pour vos raclettes légères 😉

Conseils Rac'light

Nos astuces pour alléger vos raclettes

Astuce n°1 pour une raclette légère : Une raclette sans pommes de terre

La raclette, on la déguste bien souvent avec des pommes de terre, mais rien n’interdit d’être moins classique! On peut notamment la remplacer par sa cousine, la patate douce. Moins calorique, son indice glycémique est plus faible que celui de la pomme de terre. Son petit goût sucré se mariera parfaitement avec le fromage à raclette! Vous pouvez également les accompagner de légumes de saison (carotte, champignon, brocoli, courge butternut, navet…). En plus d’apporter de belles couleurs dans vos assiettes, ils vous feront découvrir de nouvelles saveurs ! Ils contre-balanceront également avec la matière grasse du fromage et faciliteront la digestion. 

Astuce n°2 pour une raclette légère : Un accompagnement de légumes

Pour encore plus limiter les dégats, vous pouvez aussi préparer une salade verte en accompagnement. Laitue, mâche, roquette… elles apporteront un peu de fraîcheur et permettront « d’éponger » les graisses grâce à leur richesse en fibres ! N’hésitez pas à les agrémenter pour les rendre encore plus gourmandes : noix, pommes, figues, tomates, oignons, … Si vous aimez sortir des sentiers battus, vous pouvez aussi opter pour une salade d’endives !

Astuce n°3 pour une raclette légère : Modérer sa consommation de fromage

Alors bien sûr, le fromage doit rester maitre du repas quand on mange une raclette. Mais on connait tous ce moment où, avec le ventre déjà bien rempli, on prend une dernière tranche « pour la route ». Celle-ci, précisément, n’était pas nécessaire ! 😉

Alors pour modérer sans frustration :

  • Commencez par mettre dans votre assiette la quantité de fromage que vous souhaitez manger.
  • Vous pouvez également coupez les tranches en deux. Ainsi, vous aurez l’impression de passer plusieurs poêlons dans l’appareil à raclette, et d’avoir mangé plus qu’en réalité. Pour un poêlon bien rempli, vous pouvez y mettre un peu d’oeuf battu pour faire une sorte d’omelette bien fondante !
  • Évitez aussi de remettre automatiquement du fromage dès que votre poêlon est vide! Prenez le temps de déguster ce qu’il y a dans votre assiette avant. Cela vous laissera le temps d’assimiler petit à petit et d’être plus à l’écoute de votre sensation de satiété.

Astuce n°4 pour une raclette légère : On sélectionne sa charcuterie

Pour la charcuterie, on vous conseille de privilégier les viandes les moins grasses. On remplace ainsi le saucisson, le chorizo, la mortadelle ou le jambon cru par de la viande de grison, du jambon blanc ou de la dinde par exemple. Vous pouvez également faire une version nordique avec du saumon fumé ! Les crevettes se prêtent aussi bien au jeu 😉

six coupelles à raclette remplies de fromage et charcuterie - IStock

Astuce n°5 pour une raclette légère : Et comme dessert, qu'est-ce qu'on prend après une raclette ?

Quelque chose de léger, bien évidemment ! Misez sur des fruits frais ou le banana bread Max de Génie ! Sans gluten mais surtout sans matières grasses ajoutées et toujours faible en sucres, la préparation pour banana bread vous permettra de terminer le repas par une touche de gourmandise, sans culpabiliser !

Vous pouvez le faire de façon traditionnelle, mais aussi le personnaliser en ajoutant des pépites de chocolat, des noix, des fruits, du beurre de cacahuète, … Si vous voulez varier les plaisirs, il vous suffit de faire le banana bread dans des moules à muffins ou de portionner votre pâte 😉

Après tous ces petits conseils, on vous souhaite une bonne raclette (plusieurs bonnes raclettes en réalité!) et de vous faire plaisir bien-sûr! 😉

A lire aussi

Partager cet article

A lire aussi