Rechercher
  • Max de Génie

Pâques: comment bien choisir son chocolat ?

Mis à jour : 11 juin 2019



SI vous êtes comme nous des fans inconditionnels de chocolat, vous êtes entre de bonnes mains !

En 2016, nous consommions en France 7kg de chocolat par habitant par an. Autant dire que le chocolat fait partie de nos petits plaisirs favoris !

Cependant, en cette période de Pâques où les rayons débordent d’offres différentes de chocolat, on a du mal à s’y retrouver. Voici donc quelques conseils pour ne pas se tromper !


1. Regarder la liste des ingrédients


La fabrication du chocolat requiert seulement 3 ingrédients : du beurre de cacao, de la pâte de cacao, et du sucre. On peut également y ajouter du lait pour le chocolat au lait, ou des oléagineux comme des amandes, noisettes ou encore pistaches pour le gout. Si la liste des ingrédients comporte donc une liste d’ingrédients à rallonge (notamment avec des noms imprononçables ou des additifs), préférez un autre chocolat.

Évitez également les chocolats dont la liste des ingrédients débute par le mot « sucre » (ou toutes autres alternatives… Sirop de glucose, maltodextrine, sirop de mais…) !


2. Être vigilants sur les matières grasses utilisées :


Le chocolat est naturellement composé de beurre de cacao, une matière grasse végétale obtenue à partir de fèves de cacao. Cependant depuis les années 2000, la réglementation européenne autorise l’ajout de matières grasses végétales différentes à hauteur de 5% du poids total du produit. Vous n’êtes donc pas à l’abri de retrouver (dans la plupart des cas) de l'huile de palme, dix fois moins onéreuse que le beurre de cacao, dans vos gourmandises de Pâques… Préférez donc les chocolats « pur beurre de cacao ».


3. Regarder le pourcentage de cacao


En effet, pour profiter le plus possible des bienfaits du chocolat (car oui, le chocolat est bon pour votre santé !), il est important de choisir du chocolat composé au moins à 65% de cacao. Plus un chocolat a une teneur en cacao élevée (plus il est noir, donc), plus il apportera des antioxydants et d'autres substances bénéfiques à la santé.

En effet, le cacao est riche en flavonoïde, un antioxydant que l’on retrouve également dans le thé vert. Ces antioxydants ont des propriétés nombreuses, notamment la prévention de maladies cardiovasculaires, de l’hypertension ou du diabète de type 2. Ils ont également des propriétés anti-inflammatoires. Le cacao contient également de la phényléthylamine, une molécule qui procure une sensation de doux bien-être. Voila donc pourquoi les coups de blues seront vite résolus avec un carré de chocolat ;)

Vous l’aurez donc déduit, afin de bénéficier des bienfaits du cacao, vous devez choisir le chocolat le plus noir possible. Le chocolat au lait, quant à lui, contient nettement plus de sucre et, forcément, du lait. Ce mélange, hélas, annule beaucoup de bienfaits du cacao.

Cependant, même si le chocolat noir à de nombreux bienfaits, il ne faut tout de même pas oublier que cet aliment plaisir est calorique, et qu’il vaut mieux le consommer avec modération.


4. Vérifier l’origine du cacao : le choisir bio et équitable


C’est notamment, chez Max de Génie, quelque chose qui nous tient particulièrement à cœur dans le choix de notre chocolat.


  • Le label bio : Le label bio garantit que les cacaoyers ont été cultivés sans pesticides ou engrais de synthèse. Cela ne veut pas dire que les producteurs de chocolat non bio utilisent abondamment des pesticides souvent coûteux. Le risque se trouve surtout en cas de maladies des cacaoyers, lorsque ces producteurs se tournent vers des traitements chimiques. Souvent mal informés sur leur utilisation, ils ne respectent pas toujours les consignes de sécurité et les dosages, pouvant entrainer empoisonnements, pollution ou encore de nombreux accidents sur les travailleurs des plantations. Le label bio est donc une vraie garantie pour l’environnement, mais également la santé.


  • Le label équitable : Aujourd’hui, deux grandes parties du monde se partagent la production mondiale de cacao : l’Amérique Centrale et du Sud et l’Afrique. Alors que les grands groupes se fournissent en grande partie en Côte d’Ivoire (représentant à elle seule 45% de la production mondiale) ces plantations posent de nombreux problèmes. Tout d’abord, les producteurs sont très mal rémunérés, généralement ne bénéficiant que 5% du prix du produit final. D’autre part, le travail des enfants (surtout en Afrique de l’ouest), souvent dans des conditions de vie inhumaines, est très présent. En choisissant un chocolat équitable, cela permet non seulement de contribuer au développement durable en proposant de meilleures conditions commerciales et une rémunération au juste prix des producteurs, mais aussi une garantie des droits des travailleurs (notamment une interdiction du travail des enfants).Vous pouvez vous fier aux labels Fairtrade, Bio Équitable, Ecocert équitable, Max Havelaar ou à la mention Oxfam.

Alors pour tous les gourmands, maintenant que vous avez un grand nombre d’informations pour acheter vos chocolats, nous vous souhaitons donc une joyeuse Pâques !

32 vues